La Céramique semi-industrielle en 1900

Il y a comme cela, des methodes ancestrales qui n’ont aucune raison d’évoluer.

Voici un film en noir et blanc à orientation professionnelle consacré à l’art de la céramique pratiqué dans les ateliers Lachenal. Les différentes étapes de la fabrication sont expliquées, depuis la préparation de la terre, puis du coulage, le collage à la barbotine, l’ébarbage, le tournage, la cuisson, la décoration et l’émaillage. « source – INA »


Edmond Lachenal (1855 – 1955)

grand-vase

Dessinateur, peintre et sculpteur, Edmond Lachenal fut surtout un remarquable céramiste. Il travaille dix ans chez Théodore Deck dont il devient rapidement chef d’atelier, avant de s’installer à son compte en banlieue parisienne à partir de 1880. Il produit d’abord des faïences dans le goût d’Iznik, puis, à partir de 1890, il se consacre aux grès, puis aux grès flammés, conservant toujours un goût pour les formes et les décors japonisants. Peu après 1900, Lachenal délaisse la céramique et se tourne vers l’art dramatique, confiant en 1904 son atelier à sa femme et à son fils Raoul. « source – Musée d’Orsay »

Laissez un commentaire

© 2014 Atelier C - Eric Faure