L’utile et la Beau

L’utile est ce qui sert. Mais à quoi sert le beau? Devant une oeuvre d’art se pose-t-on la question : à quoi ça sert ? Le beau et l’utile semblent s’exclure l’un l’autre dans la mesure où ils ne se référent pas aux mêmes objets. Un marteau est dit utile mais est-il dit beau ? L’utile introduit la notion de moyen, d’efficacité, tandis que le beau a trait à l’harmonie, au plaisant. De même que nous avons tendance à opposer l’artiste et l’artisan. Pierre Soulage les différencie d’ailleurs joliment en ces termes : l’artiste est celui qui est attentif à ce qu’il ne sait pas, à l’inverse de l’artisan qui sait quoi et comment faire. L’utile serait donc fabriqué par l’artisan et le beau par l’artiste ? Si c’est le cas, alors comment ne serait-il pas contradictoire que le beau puisse être défini par l’utilité ? à vos commentaires…

Laissez un commentaire

© 2014 Atelier C - Eric Faure